Je ne sais plus utiliser Windows

Cela fait maintenant 10 ans que je suis utilisateur de «Linux». Et en tant que dépanneur informatique officiel de la belle famille, j’ai eu il y a peu mon avis à donner sur les ordinateurs, Windows, de deux de mes cousins par alliance.

Les ordinateurs, dont les antivirus n’ont plus d’abonnements depuis plus d’un an maintenant, souffrent de divers dysfonctionnement et ralentissement. Le diagnostic est simple, la solution moins.

Il y a 10 ans

Dans un sens, depuis 10 ans, les fondamentaux n’ont pas changé. Un certain nombre de logiciels malveillants  circulent dans le but de faire le maximum de chiffre. Leurs cibles restent toujours la même :

  • Les logiciels qui représentent une forte part de marché
  • La configuration par défaut de ces systèmes
  • La crédulité et la méconnaissance des utilisateurs

Mais alors que je savais, il y a 10 ans, faire un peu le ménage sur un système Windows. Je constate, après l’avoir essayé sur ces deux ordinateurs, que mes souvenirs sur les méthodes de ce temps sont aujourd’hui simplement dépassés.
C’est donc avec une pointe d’amertume que je constate mon inéficacité à pouvoir nettoyer des problèmes sur ce type de système.

D’un monde à l’autre

Alors que l’on me dit souvent que «Windows c’est plus facile», je considère aujourd’hui que je «ne sais plus utiliser Windows». En tout cas pas avec le niveau de maîtrise qu’il me semble nécessaire, mais que beaucoup d’utilisateur de ce système sont TRÉS loin d’avoir.

  13 comments for “Je ne sais plus utiliser Windows

  1. SurcouF
    11 janvier 2016 at 1 h 02 min

    Bonsoir, que tu ne saches plus utiliser Windows est une chose mais peux-tu penser à utiliser un correcteur d’orthographe ?
    Merci 😊

    • 11 janvier 2016 at 7 h 24 min

      Bonjour.
      Me sachant particulièrement mauvais en orthographe, les articles publié ici sont normalement révisé et corrigé avant publication.
      Ma correctrice, un peu fatiguée, as peu être laissé passé quelques coquilles.

  2. 11 janvier 2016 at 6 h 31 min

    Tout à fait d’accord. Le système que nous connaissons le moins, c’est souvent celui que nous utilisons le plus !

  3. Augier
    11 janvier 2016 at 9 h 32 min

    *Efficacité* 😉

  4. 11 janvier 2016 at 10 h 02 min

    La lutte contre les logiciels malveillants passe aussi par de la prévention, de la sensibilisation et de l’éducation des gens aux règles d’hygiène numérique de base (ne pas cliquez n’importe où, ne pas installer de logiciels crackés, ne prendre que du logiciel libre sur le site officiel, ne pas cliquez sur n’importe quel document dans un mail ou Facebook…) Encore faut il que les personnes veuillent bien apprendre, car l’informatique c’est trop compliqué… Les auteurs des logiciels malveillants profitent de ce manque de volonté de gens d’apprendre…

    Nettoyer? On réinstalle. Car comment être vraiment sûr qu’il n’y aura aucun fichier corrompu dans un coin… Réinstaller? Faut avoir des sauvegardes fiables et seines…. Bref, c’est pas simple. Donc vaut mieux éviter les soucis avant qu’il ne soit trop tard…

    Les personnes qui passent à Linux, pour la plupart, font l’effort d’apprendre et ont donc moins de soucis (sauf si elles ajoutent un PPA Russe pour avoir le dernier jeu cracké mais on en revient aux règles précédentes). Donc le soucis ce n’est pas Windows est mal conçu (si quand même un peu) mais les gens font n’importe quoi. Car j’ai Windows et Linux et je n’ai aucun soucis sous Windows (au boulot). Mais je ne suis les règles que je partage avec les autres 🙂

  5. 11 janvier 2016 at 20 h 20 min

    J’ai aussi remarquer qu’après 6 ans de gnunux je commence à avoir du mal sous windows ^^’.

    En général je vais tourner malwarebytes et adwcleaner. Je fais très peu de support Windows, mais jusqu’ici ça a marcher à chaque fois.

    • 11 janvier 2016 at 22 h 37 min

      Le seul cas où j’utilise Windows actuellement est en milieux professionnel, ou le problème de des malware est celui du service information. De mon côté j’évite juste de faire complètement n’importe quoi sur les machines du boulot.

  6. boblerenard
    12 janvier 2016 at 14 h 25 min

    Moi j’envois chier les gars qui me demandent du support sur Windows, j’ai plus l’âge de ces conneries. Ou alors je demande de la tune, ça calme bien en général !

  7. 26 janvier 2016 at 22 h 40 min

    Je ne demande même plus de tunes, je les pousse sous GNU/Linux, de gré ou de force. 😀

    • 26 janvier 2016 at 22 h 50 min

      Quand on accepte d’en assurer l’assistance, ce qui n’est pas toujours voulu.
      Mais quand je doit de toute façon assurer la maintenance (Famille) je n’accepte généralement de le faire qu’avec un GNU/Linux.

      • 26 janvier 2016 at 23 h 15 min

        Je le fais professionnellement depuis quelques années. L’assistance que j’assure derrière est légère, et de courte durée, les personnes généralement s’en sortent très bien par elle-mêmes après une à trois séances post-installation. Et nous sommes en train de créer un GUL pour le département, afin d’élargir les possibilités pour les nouveaux utilisateurs de distributions libres.

        J’ai aussi quelques clients qui préfèrent m’appeler chez eux et payer une facture, pour régler de petites listes de questions sur des besoins occasionnels.

        • 27 janvier 2016 at 19 h 01 min

          Donc tu demande des thunes pour les passer sous Gnu/Linux.
          C’est un bon plan 😉

          Mais je sais, de ma petite expérience, qu’a condition de faire preuve d’un peu de bonne volonté, la transition vers un système Gnu/Linux se passe très bien.

          • 27 janvier 2016 at 19 h 21 min

            Tout ceux qui disposent d’un revenu devraient offrir quelque chose en retour, et ceux qui n’en ont pas, un service, de l’aide…

            Cela peut être pour la cagnotte d’une association, pour un projet libriste, ou pour le/la prestataire de service.

            La transition se passe bien, ou avec des problèmes, là n’est pas toujours la question, il y a aussi « l’avant ». Je te propose un exemple vécu récemment:
            https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=21131131#p21131131 aussi rapporté ici comme demandé sur le fil:
            Acer Aspire E3-112-C2RQ mode BIOS puis UEFI et galère

            J’ai d’autres exemples, des ordinateurs qui semblent ok pour le service, puis qui lâchent à mesure qu’on avance vers la fin et partent littéralement en pièces (avec des pannes aléatoires du système, qui deviennent de plus en plus fréquentes à mesure qu’on relance).

            Demander de la thune pour faire quoi que ce soit sur les ordis des gens, c’est légitime, mais ce n’est pas vraiment un bon plan. Tout au plus un service utile, ou un tremplin vers autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *