Hackathon

J’ai l’étrange sentiment qu’à trop travailler sur le connecté ces dernières semaines, je me suis déconnecté du monde réel.

Je rédige ces quelques lignes dans le train qui me reconduit vers chez moi après deux jours d’épreuves (mais deux semaines de préparations) d’un Hackathon professionnel sur les objets connectés.
Et étrangement, alors que je me bats avec la connexion intermittente qu’il m’est possible d’avoir dans un TGV, je prends seulement l’ampleur de mon absence, ici numérique, dans ce qui est la réalité.

À travailler trop intensément sur le sujet des objets connectés, j’en étais moi-même déconnecté. Absent des réseaux certes, mais aussi absent pour mes proches.

Connecté

L’exercice n’en reste pas moins intéressant : Mettre à l’épreuve sa capacité d’adaptation et arriver à réaliser des choses qui m’aurais semblé impossible, même avec bien plus de temps.
J’ai le sentiment d’avoir beaucoup appris, aussi bien au niveau technique que humain, et c’est une expérience que je recommencerais certainement quand l’occasion se représentera (car je compte bien que cela se représente).

Devoir, et pouvoir se surpasser. En ressortir quoi qu’il en soit auto-satisfait du travail accompli, plein de satisfaction personnelle.

Déconnecté

C’est aussi voir, au travers de ma fatigue, et sur les quelques heures qui me séparent encore de mon foyer, toute la déconnexion que j’ai eu . Quelques retards  que j’ai pris ici et là, quelques oublis aussi (provoquant même quelques heures de mise hors ligne de ce site).

En un sens apercevoir à quelle vitesse va notre monde, et combien quelques jours seulement de déconnexions, semblent si rapidement une éternité.
La frustration même de ne pouvoir, à mon réveil de cette période intensive, retrouver la connexion à ma vie numérique.

Reconnecter

Je le sais, je vais doucement reconnecter, et retrouver ce rythme normal qui est le mien. Probablement, ces périodes de fêtes y étant propice, reconnecter tout d’abord humainement avec mes proches, bien plus qu’en numérique pur.

Et si je suis encore loin de faire de la détox numérique l’une de mes résolutions 2017, je me dit qu’il y a assurément des enseignements à tirer de cette expérience.

Aucun regret, bien au contraire, une chance qu’il m’est donné d’analyser l’hyperconnectivité de ma vie. Et bien plus que cela, expérience que je renouvellerai certainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *