Mobilité(s)

Je m’interroge depuis longtemps sur la question de la mobilité, des différentes formes de mobilités, avec l’incontournable question de la voiture thermique individuelle.

Si il n’est pas encore pour moi l’heure d’abandonner ce moyen de transport, dont j’essaye déjà d’avoir une utilisation raisonnée, repenser mes différentes mobilités me semble aujourd’hui une bonne chose à faire. Si ce n’est une chose essentielle au nom de l’écologie et du développement durable.

La fin du transport universel

Car finalement c’est l’un des problèmes de notre monde, il est réfléchi pour la mobilité en voiture thermique, quelque en soi la durée et la distance. Indispensable et problématique, la voiture thermique est le transport par défaut, victime de sa surexploitation et de ces défauts de fonctionnement.

Vous trouverez dans ces pages les modestes réflexions d’un citadin (et de sa femme), très lointain du parisien, sur ses mobilités.