Radio – Recevoir et émettre

On peut distinguer la radio en deux actes techniques différents : Recevoir et Émettre.

La fréquence – Le dénominateur commun

La fréquence est l’élément déterminant d’un système radio. D’elle dépend la longueur d’onde dont découle la taille de l’antenne et certaines caractéristiques des émetteurs et Récepteur. De la longueur d’onde dépendra notamment la portée et la capacité à passer à travers les matériaux.
Émetteur et récepteur doivent être réglé sur la même fréquence et système de codage de l’information pour communiquer correctement.

Le nombre limité de fréquences, et leur utilisation importante dans notre monde moderne en font un espace très réglementé.

Récepteur

Un récepteur permet, avec une antenne adaptée, de capter et décoder les signaux radio pour les rendre utilisables. On obtient alors des données du son, de la vidéo, des données informatiques, ou tout autre signal exploitable. Les premiers signaux radios était de simples impulsions codée en morse, et on y trouve aujourd’hui essentiellement du son et des données informatiques suivant différents codages. Le maître mot étant la sensibilité à des signaux électriques faible pour faire un bon récepteur.

Aujourd’hui il n’y a pas de soucis légaux à écouter les ondes radios, la jurisprudence étant du côté de l’écouteur radio. Une contrainte néanmoins, mis à part les fréquences de radiodiffusion (Télévision et Radio publiques), toutes les échanges transmis sur les ondes sont considérés comme des correspondances privées, et il n’est pas autorisé d’en diffuser le contenu.

Si je peux écouter les échanges entre les avions et la tour de contrôle, ou encore les conversations internes de l’entreprise proche de chez moi, j’ai le droit de vous expliquer ici comment j’arrive à le faire … pas le contenu de ces conversations.
Avec la popularisation des transmissions numériques, les échanges sensibles (police, militaires, services d’urgence) sont aujourd’hui chiffré. Il n’est donc pas possible d’avoir le contenu de ces conversations sans attaquer ce chiffrement, opération qui elle est illégale.

Suivant les fréquences, on trouve des solutions de réception à des tarifs assez bas (~30€), auquel il faudra ajouter une bonne antenne de réception (et une bonne position pour celle-ci).

Émetteur

Pour recevoir un signal, il faut le créer quelque part. Et c’est bien là que tout l’aspect réglementaire rentre en jeux. Toute transmission hors des règles est une transmission pirate (et illégale), qui, si elle est mal faite risque de créer des perturbations et de mener à plainte et problèmes judiciaires.

Sans autorisation spécifique (Sinon vous payez tous les ans pour avoir le droit cette autorisation), vous n’avez le droit d’utiliser que du matériel certifié sur des fréquences spécifique publiquement utilisable. C’est le cas des CB (sur 27 MHz), PMR443 (sur 443 MHz) ou encore du WiFi.
La modification de ce matériel, ou l’utilisation d’autres transmetteurs (non homologué spécifiquement pour) sur ces fréquences n’est pas autorisé (et reviens donc à de la transmission pirate).

Certaines de ces autorisations spécifiques sont accessibles aux particuliers. Parfois via une association qui as acquis une licence d’utilisation pour ces membres (par exemple pour la chasse), pour des activités spécifiques telle que la navigation fluviale ou l’aviation, ou encore via la licence radioamateur.

Cette dernière demande le passage d’une licence (valable à l’international) et donne accès à de nombreuses plages de fréquences.

Post navigation

  1 comment for “Radio – Recevoir et émettre

  1. Sbgodin
    11 juin 2018 at 10 h 46 min

    Coquille : « mener A pEinte et problème judiciaires » –> « mener À pLAinte et problèmeS judiciaires »

    Merci pour l’article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *