La vie en jaune

Voici plusieurs semaines maintenant que certains proches, et surtout des collègues, s’habituent à me voir porter des lunettes pour me protéger contre la Lumière bleue (à laquelle j’ai consacré un article).

Voici mon petit retour subjectif sur cette expérience.

L’équipement

Il me fallait déjà trouver du matériel adapté.

Pour les personnes qui ont des problèmes de visions, il suffit de demander l’option à votre opticien, qui devrait vous le faire sans soucis (il devrait même être heureux de vous fournir cette option)

Pour ceux qui, comme moi, n’ont pas de problème de vue, (comme j’en parlais dans mon premier article) il existe plusieurs petits fabricants spécialisés dans ce domaine

Edie & Watson

Mon premier choix était celui d’une petite entreprise, Edie & Watson, qui présentait pour moi toutes les qualités requises.

  • C’est une entreprise française (Si à choisir on peut faire fonctionner l’économie de notre pays ce n’est pas plus mal)
  • Le prix est raisonnable (Moins de 50€)
  • Ils soignent le design et la communication (Et le SAV que j’ai eu l’occasion de tester)
  • Les designs sont sobres et passent pour des lunettes de vue sans problème (ce qui peut éviter des questions)
  • Les verres ne sont là que pour protéger de la lumière bleu (Et donc pas d’effet grossissant à la Gunnar)

Mais, car il y a un «Mais» (Sinon j’aurais gardé leur produit et n’aurais pas eu besoin de tester leur SAV), ils ne proposent qu’une unique taille. Et ma tête ne passait pas vraiment entre les branches.

Dommage.

L’alternative

Comment trouver quelque chose qui corresponde à mes critères ?

  • Portable en public et pouvant se faire passer pour des lunettes de vue (je suis un original qui aime la sobriété)
  • N’apportant aucune déformation d’image (comme les Gunnars) pour  pouvoir les porter même si j’ai besoin de faire quelques pas autour de mon écran, sans risquer de me casser la figure
  • Des verres qui ne semblent pas exagérément colorés
  • Avoir une correction «Anti Bleue»

Ma solution, peut-être un peu couteuse : Passer par un opticien en ligne

Pour faire ici une commande précise d’un matériel dont je maitrise toutes les caractéristiques, c’est bien moins cher qu’un professionnel en boutique

N’attendez cependant aucun conseil, ils en sont incapables et ne connaissent que le discours marketing déjà affiché sur leur site. Si vous avec besoin de lunette de vue, et de conseil allez voir un opticien en boutique. Vous pouvez même en profiter pour aller voir un indépendant et sortir un peu des grands noms de l’optique

À l’usage

Voir la vie en Jaune

J’avais quelques doutes sur la modification des couleurs qu’allaient impliquer de tels verres. Un peu peur d’une trop forte dénaturation des couleurs qui pourrait être gênante dans les quelques travaux graphiques que je fais.

Et même si la modification dépend des verres en eux-mêmes, et de leur fabricant (j’ai vu une différence entre les Edie & Watson, les lunettes correctrices de ma compagne et les miennes (que vous pouvez voir sur la photo d’illustration de cet article), je me suis, au premier abord, étonné du faible changement colorimétrique.

La couleur tire finalement si peu sur le jaune que ce n’est visible que si vous y portez une véritable attention. Seul ceux qui ont des écrans chronométriquements calibrés (ce qui n’est pas mon cas) pourraient voir la différence sur leur création. Sinon, le changement provoqué par les lunettes sera de toute façon moins important que les approximations des réglages des différents écrans.

Les gains

Sans avoir plus d’études scientifiques que la dernière fois, il me semble qu’il y a un vrai gain.

C’est très instinctivement que je porte ces lunettes face à mes écrans, et cela même après plusieurs mois d’utilisation. Je ressens moins de fatigue, et même de façon assez significative sur certains écrans (notamment la télévision LED qui me sert pour la console de jeux).

Elles n’ont rien d’indispensable et d’incontournable, et les oublier chez moi une journée ne me fera pas faire demi-tour. Mais sauf quand j’utilise peu mes ordinateurs, je les utilise quotidiennement. Même si ce n’est pas 100% de mon temps sur écran

Malgré toute une semaine, de vacances, loin de mes lunettes et bien plus éloigné de mes écrans (presque en désintoxication) de mes écrans, se ressent significativement. J’en suis même heureux de retrouver mes carreaux aujourd’hui.

Et pour conclure ?

Le passage de la théorie à la pratique continue à me convaincre. Même si je ne peux pas vraiment juger des effets sur la durée, j’ai l’impression qu’il y a réel effet sur la fatigue visuelle et le confort.

Je considère avoir fait un bon investissement dans l’achat de ces lunettes.

  2 comments for “La vie en jaune

  1. yoalor
    18 janvier 2016 at 21 h 25 min

    Bonjour,
    tu as trouvé chez quel opticien en ligne?
    Je me renseigne de plus en plus sur le sujet. J’ai des lunettes pour du « soutien » suite maux de tête et autres mais pas de problème de vue.
    Je vais me renseigner chez mon opticien pour savoir si mes verres sont traités contre le lumière bleue, sinon, il propose des lunettes traité anti-lumière bleue à partir de 39€.

    • 18 janvier 2016 at 23 h 15 min

      Bonjour.
      J’ai essayé de passer par l’opticien de ma compagne (n’ayant pas véritablement moi même d’opticien) qui ne me proposais pas ce type de tarif qui me semblent très raisonnable, d’autant qu’il y as les conseils et la possibilité d’essayer.

      Je suis passé par Direct Optic, étant à ce moment l’un des seul à proposer des verres avec ce traitement (et étant le plus intéressant financièrement).

Répondre à SlowBrain Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *