La voiture du peuple

L’humain a dans sa nature de contourner les problématiques et les contraintes pour arriver à satisfaire ses besoins. C’est ce qui lui a permis de façonner notre monde pour lui apporter toute cette complexité actuelle. Mais c’est aussi par cet aspect très humains qu’il a du mal à respecter les règles.

Pour ceux qui aurais raté l’actualité

Le groupe de constructeur automobile Wolksvagen (qui contient plusieurs marques), embêté par la rigueur des contrôles antipollutions modernes a trouvé une solution «Qwick and Dirty» : Inclure un mode de fonctionnement exclusif du moteur pour le passage du contrôle antipollution qui se d’éclanche uniquement sur ce fonctionnement atypique (et reconnaissable). Le fonctionnement dans ce mode spécial n’ayant alors rien à voir avec le fonctionnement «normal» du véhicule.

Probablement une bêtise de technicien ayant trouvé qu’il suffisait d’être bon dans les conditions du contrôle, et non dans une utilisation normale, ce qui, reconnaissons le, simplifie beaucoup les choses.

C’est lors d’un test en condition réel (fait par hasard sur un véhicule équipé de cette fonctionnalité) que les différences drastiques sur les mesures a éveillé les soupçons des scientifiques.

Et alors ?

A quelques jours de cette révélation les mondes financiers et médiatiques sont scandalisé que les constructeurs aient de telles capacités, et surtout n’hésitent pas à les utiliser pour des choses peu avouables.

Les plus techniciens d’entre nous ne s’étonneront pas du tout de la capacité des constructeurs à pouvoir tout contrôler dans leurs véhicules (qui appartiennent de moins en moins à leurs propriétaire) via l’ordinateur de bord. Cependant, supposer de tels comportements malveillant de la part des constructeurs revenaient à être un peu paranoïaque … jusque maintenant.

D’où l’importance de l’open source et du logiciel libre qui permet aux utilisateurs de vérifier ces comportements programmée. Et même si cela existe de plus en plus, l’informatique embarquée dans l’automobile est un domaine sensible dans le quel l’obscurantisme est roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *