BASIC

Le langage de programmation BASIC a 53 ans.
Un langage populaire, et à une époque largement disponible, qui a la réputation d’être le langage de programmation qui a donné le plus de mauvais programme. Un langage simple, de haut niveau, qui, sans les faire nécessairement bien (je suis moi-même auteur de quelques affreusetées logiciels dans ce langage), permet juste aux utilisateurs de faire leurs programmes, de concevoir, bien ou mal, les bouts de codes dont ils ont besoins.

Ordinateur de poche

C’est pour moi le symbole d’une époque révolue où, loin des «stores» et des communications à hautes vitesses, les gens, même non informaticiens, pouvaient créer, et échanger, leurs petits bouts de code sans prétention. Où l’on livrait les machines avec à peine plus que quelques applications de base et surtout un langage de programmation accessible et un interpréteur pour ce langage.

Où est aujourd’hui ce monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *