FireFox Marketplace

Après quelques jours de calme et des évolutions au niveau de mozilla, me voici de retour pour une petite analyse d’un des points considéré comme essentiel dans la téléphonie mobile moderne «Intelligente» : Les applications.

Comme les grands concurrents de la téléphonie mobile, FireFox OS possède une boutique d’application. Et c’est normalement là que devrait se situer la grande nouveauté de ce projet de la mozilla fondation.

Quelques nouveautés

Alors que j’avais un peu de mal à trouver la motivation pour écrire ce petit article, la fondation nous a fournis une refonte complète de son store applicatif.

Le store n’étant finalement qu’un site web dont un raccourci est présent de base dans le téléphone, l’opération est simple à faire.

Le site, qui se trouve donc accessible à partir de tout navigateur (dont celui du téléphone), a eu droit à une grande cure de jeunesse. Mais même, pour moi, les choses sont mieux présentées, que certaines applications sont mieux mise en valeur, le fond n’a pas changé.

Des applications universelles

La vraie différence avec les autres « Stores » applicatifs de la concurrence est que les applications du Mozilla Marketplace, étant finalement uniquement des bouts de Web, seraient alors utilisables sur tout appareil qui sait faire du web sérieusement.

Virtuellement cela doit permettre de lancer les applications sur la majorité des appareils aujourd’hui disponibles : Tablette, Téléphone, Ordinateur, …

En réalité, on en est aujourd’hui assez loin.

Les ordinateurs que j’ai essayé refusent de lancer ou charger ces applications et Mozilla est en désaccord avec Apple et a décidé de ne plus publier d’outils pour cette plateforme.

Les seuls appareils utilisables sont donc ceux sous FireFox OS, ou les appareils Android (mais je n’ai pas essayé). Ce qui est aujourd’hui très restrictif.

Et le contenu ?

Microsoft et BlackBerry ont eux aussi un store sur le quel s’alimente peu de machine vis à vis des montres Google et Apple.

Les utilisateurs attendent essentiellement deux choses : Le nombre d’applications et les applications de référence.

Le nombre d’applications

Il y a quelques années, la grande bataille était à celui qui aurait le plus d’applications disponibles. Ceci donnant une illusion de choix. Aujourd’hui cela ne semble pas toujours la meilleur idée.

Même si les jeunes stores (autres que Google et Apple) font toujours cette course au nombre, on se rend vite compte que le nombre brut est bien moins important que le nombre d’applications de qualité.

FireFox propose donc moins d’application que beaucoup, sans que cela soit dramatique.

Les applications de référence

Si il est important d’avoir des applications de qualité, les utilisateurs vont également chercher certaines références, des incontournable et irremplaçables.

Si je cherche à avoir un client ssh sur mes machines, il m’importe peu d’avoir le même modèle sur tous mes appareils, tant que celui-ci fonctionne correctement (Mon plus gros manque depuis mon N900), d’autres applications sont plus spécifiques Twitter ou WordPress, par exemple.

FireFox OS présente bien ici les minimums vitaux en natif : Un client mail, un calendrier, un répertoire couplé au téléphone et un navigateur web (encore heureux). Mais il se montre très mauvais en ce qui concerne les applications de référence.

On trouve, parfois, des clients alternatifs ou des liens direct vers les sites officiels, pour les grandes référence, mais cela reste globalement rare, et il en reste une impression de manque d’intégration, ou de manque tout cour, qui est assez désagréable.

Même les grands noms du logiciel libre (tel que WordPress) s’en montre très absent alors qu’ils sont bon sur les plateformes plus fermé.

Tout cela est trop jeune et il lui faut le temps de mûrir me direz vous.

C’est un fait, et je suis le premier à accepter d’attendre. Mais en attendant je suis réaliste : je tweet sur un BlackBerry et je termine cette phrase sur du matériel Apple …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *